LPTab: sondage auprès des candidats vaudois aux élections fédérales de 2015

Contexte du sondage

Le tabagisme reste l’un des principaux facteurs de risque de maladies non transmissibles ; il a des incidences directes sur les maladies cardiovasculaires, les cancers, les maladies respiratoires ou encore le diabète. C’est pourquoi la Ligue vaudoise contre les maladies cardiovasculaires, la Ligue vaudoise contre le cancer, la Ligue pulmonaire vaudoise et l’Association vaudoise du diabète se mobilisent, sous l’égide des Ligues de la santé, en faveur de la Loi sur les produits du tabac (LPTab).

En effet, cette nouvelle loi est l’occasion de mettre en place des mesures efficaces et peu coûteuses en matière de prévention du tabagisme ; elle vise à réduire la consommation des produits du tabac et à limiter leurs effets nocifs sur la santé. Il s’agit d’un vrai sujet de santé publique sur lequel les Ligues de la santé et ses membres ont souhaité connaître la position des candidats vaudois aux élections fédérales. Ceux d’entre eux qui seront élus auront en effet à se prononcer sur le projet de loi en 2016.

Résultats

Les résultats montrent un soutien massif :

  • à la mise en place d’une loi sur les produits du tabac (oui : 93%)
  • à l’objectif de réduire la consommation de produits du tabac et de limiter les effets nocifs liés à la consommation (oui : 98%)
  • à une obligation pour les autorités compétentes d’informer le public des risques pour la santé (oui : 93%)
  • à l’introduction d’une interdiction de vente de produits du tabac aux mineurs au niveau fédéral (oui : 91%)

Les résultats sont plus contrastés pour les restrictions de publicité :

  • 52% sont en faveur des restrictions de publicité prévues dans le projet de loi
  • 33% vont plus loin et sont en faveur d’une interdiction totale de publicité
  • 14% sont opposés aux restrictions prévues dans le projet de loi

Infographie

graphique

33 % des candidats aux élections fédérales se déclare en faveur d’une interdiction totale de la publicité pour les produits du tabac, contre 58% des Romands (chiffres OFSP).

 

 

 

Position des acteurs vaudois de la prévention sur ces résultats

Il n’existe pour l’instant aucune loi spécifique sur les produits du tabac. La LPTab est l’occasion de mettre en place des mesures efficaces en matière de prévention du tabagisme ; dans ce contexte, les résultats du sondage sont prometteurs puisqu’ils montrent un soutien massif à la mise en place de la LPTab et à ses objectifs.

Les acteurs vaudois de la prévention poursuivront leurs efforts pour sensibiliser les élus de leur canton à l’importance de soutenir une loi efficace sur les produits du tabac, c’est-à-dire interdisant toute forme de publicité et de marketing, et de tenir ainsi compte de l’avis de la population. C’est le meilleur moyen de protéger la jeunesse tout en offrant aux 52% de fumeurs qui désirent arrêter de fumer un environnement soutenant pour leur démarche.

Pour plus d’informations

Méthodologie du sondage

Un sondage en ligne a été envoyé aux secrétariats de partis/de campagne le 18 août 2015. Une relance a été effectuée via le même canal le 3 septembre 2015. Le questionnaire a été clos le 10 septembre 2015.

Les listes 4 et 11 n’ont pas pu être contactées. La liste 3 (vote blanc) a répondu pour expliquer pourquoi ses candidats ne participent à aucun questionnaire. Les 25 candidats de ces 3 listes ont été retirés des statistiques, ce qui amène le nombre de candidats dont une réponse était attendue à 301.

135 candidats sur 301 ont répondu, soit un taux de participation de 45%.

28-12-2017 | Le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté)

Print Friendly, PDF & Email