Alcool et tabac

La consommation de tabac et la consommation problématique d’alcool vont souvent de pair.

Afin d’encourager la prise en compte du tabagisme dans les services d’alcoologie, le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté), en collaboration avec la Policlinique médicale universitaire (PMU) de Lausanne, a rédigé un document à l’intention des professionnels d’alcoologie. Ce document aborde les liens entre ces deux consommations et émet des recommandations pour l’arrêt du tabac en alcoologie.

Une action de sensibilisation sur le tabagisme s’est déroulée en 2013 à Tamaris, unité hospitalière qui propose des séjours aux patients adultes désireux d’entreprendre un sevrage de l’alcool.

Dans le cadre du programme de prévention du tabagisme 2014-2017, financé par le fonds de prévention du tabagisme, le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté) a développé le projet « Tabac-alcool : Aborder le tabagisme via d’autres problèmes de santé ». Ce projet vise à favoriser la prise en charge du tabagisme chez les personnes alcoolodépendantes traitées en milieu résidentiel. Trois institutions de traitement en alcoologie ont collaboré au développement de ce projet : Les Oliviers, l’Epi et l’Estérelle-Arcadie.

L’évaluation menée à fin 2016 a pour but d’apprécier l’atteinte des objectifs du projet (production de matériel à l’intention des résidents, production d’un guide à l’intention des professionnels, mise sur pied de séances d’information pour les professionnels ainsi que le développement d’ateliers d’information et de sensibilisation à l’intention des résidents). L’évaluation permet également d’explorer l’attitude des professionnels par rapport à la prise en charge conjointe des problèmes de consommation d’alcool et de tabac chez leurs résidents et l’appréciation de ces professionnels par rapport au matériel qui leur a été proposé.

21-06-2017 | Le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté)

Print Friendly, PDF & Email